Guide du jardinage :on vous dit tout !

Des questions dans le domaine du jardinage ?
Vous trouverez ci-dessous quelques conseils de nos experts.

Localisation
Feuilles
Jardinage : par où commencer votre jardin ?

1.Définir vos envies : type de plante, espace à cultiver, degré d’entretien…

2.Trouver les bons outils : bêche, griffe, arrosoir, sécateur, gants, pots, terreau et engrais.

3.Choisir le bon emplacement : exposition au soleil orientation sud-ouest conseillée, facilité d’accès pour prendre soin de ses plantes facilement, légèrement éloigné des haies et des arbres car les racines de ces végétaux peuvent vous empêcher de creuser.

4.Opter pour des plantes faciles à cultiver : si vous débutez, il vaut mieux commencer par des plantes qui se développent seules comme le chèvrefeuille, la clématite, les camélias, le laurier thym… Si vous avez la main verte, alors optez pour des plantes grimpantes ou des plantes à feuillage persistant.

5.Planter vos végétaux : pour les plantes en terre, creusez un trou et ajoutez votre terreau ; creuser un petit trou dans celui-ci et placez-y votre nouveau végétal. Recouvrez légèrement de terreau et arroser abondamment.

6.Ne pas oublier d’arroser avec de l’eau et de nourrir ses plantes avec de l’engrais bio. Vous pouvez également tailler vos plantes pour les stimuler et augmenter leur volume.

Comment désherber facilement votre jardin ?

Vous pourrez opter pour le désherbage manuel. Vous aurez besoin de certains outils comme la binette pour couper les pousses, le grattoir de jardin pour couper les plantules le long des allées, la houe pour arracher les grandes plantes avec des racines solides trop profondes, la serfouette pour arracher la mauvaise herbe et labourer le sol sans portant abîmer les racines.
Le paillage, le désherbage thermique et la tonte sont également des options pour désherber vos grands espaces verts.

Comment embellir votre gazon ?

Embellir votre gazon passe inéluctablement par arracher les mauvaises herbes, tondre et, éventuellement, passer le scarificateur. Ce dernier permet de griffer et lacérer le sol afin de favoriser la croissance de la pelouse. Vous pouvez également utiliser de l’engrais naturel afin d’optimiser la croissance.

Comment débuter avec les plantes grimpantes ?

Il est pratique d’utiliser les treillis pour vos plantes grimpantes. Il est recommandé de figer le treillage pour éviter un déplacement de lianes et de poser des entretoises. Bien ajustés, ces treillis dessinent une jolie décoration pour vos plantes grimpantes. Bignone, chèvrefeuille, clématite, vigne d’ornement, glycine, jasmin… Les possibilités qui s’offrent à vous sont nombreuses !

Au fil des saisons

En janvier

Réfléchir à ses envies végétales et préparer ses outils !

En février

Entamer des plantations si les conditions climatiques sont favorables, ainsi que procéder au labourage du potager.

En mars

Procéder au désherbage du potager et aux retraits des protections hivernales, apporter de l’engrais aux arbres et arbustes, planter les bulbes à floraison estivale, traiter les arbres fruitiers, planter les pommes de terre et les premières tomates et repiquer les salades.

En avril

Premiers semis, biner régulièrement le sol du potager et pailler, fin de la plantation des bulbes, début de la plantation des plantes vivaces, traiter les rosiers, repiquer les tomates, les concombres et les aubergines et apporter de l’engrais à votre potager.

En mai

Semis des fleurs annuelles et autres légumes, biner le sol du potager et pailler si ce n’est pas encore fait, planter les plantes vivaces, arbustes et arbres achetés en godets ou conteneurs. Repiquer les courgettes, piments, poivrons, betteraves, laitues, poireaux… Apporter de l’engrais au potager.

En juin

C’est la période des derniers semis : annuelles, bisannuelles, potager. Bien arroser le potager, apporter de l’engrais aux rosiers, pincer les tomates et donner de l’engrais.

En juillet

SI vous souhaitez avoir des plantes en automne, semis des bisannuelles, planter les bulbes d’automne, traiter les tomates.

En août

Arroser régulièrement le jardin et bouturer les plantes qui s’y prêtent.

En septembre

Terminer les boutures, planter les conifères, les bulbes de printemps et les plantes de bruyère.

En octobre

Derniers semis pour le printemps, biner le sol du potager, rentrer les plantes à l’abri, installer les protections hivernales, traiter les pommiers et poiriers.

En novembre

Labourer la terre et y ajouter éventuellement du compost ou de l’engrais, planter les arbres et arbustes, planter les bruyères et les chrysanthèmes.

En décembre

Un congé bien mérité !

Vague de froid, comment protéger vos plantes ?

Il existe diverses façons de protéger vos plantes de l’hiver. Le paillage pour les vivaces et légumes de potagers. Le buttage sur un certain type de légumes d’hiver. Un abri sous une cloche maraîchère ou tunnel pour protéger des végétaux fragiles. Le voile d’hivernage qui protège les végétaux tout en les aérant. Le paillasson pour les troncs d’arbres, sans oublier les plantes en bacs et en pots particulièrement fragiles qui devront être protégées pour la saison hivernale.

Canicule / sécheresse : comment prendre soin de vos plantes ?

Pour prendre soin de vos plantes durant cette période délicate, il convient d’arroser généreusement le soir de préférence. Ensuite, vous pouvez mettre vos plantes en pots à l’ombre et enlever les fleurs séchées. Il est également conseillé de faire un binage régulier ainsi qu’un paillage pour permettre à vos plantes de faire face à la chaleur et à la sècheresse.

À quelle fréquence arroser selon les mois de l’année ?

Quand arroser ? Les plantes apprécient d’être arrosées les matins d’automne et de printemps. L’été, il est conseillé d’arroser les soirs sans toutefois le faire tous les jours.

Comment bien commencer son potager ?

Choisissez l’emplacement de votre potager selon l’exposition au soleil (6h de soleil environ par jour) et l’accessibilité de votre potager. Ensuite, délimitez-le avec des bordures en prenant soin de vérifier si vous pouvez atteindre le centre. Une fois le terrain cadré, préparez le sol : bêchage et désherbage. Ajoutez du terreau spécial potager et puis commencez à planter vos légumes de saison !

Quelles sont les bonnes associations végétales ?

Pour associer vos légumes, plantez différentes variétés ensemble. Ces légumes puisent dans la terre les ressources dont ils ont besoin sans épuiser le sol. Cela permet notamment de diminuer les attaques de nuisibles.
Voici quelques associations : la tomate avec le basilic ; l’aneth avec le chou-fleur et le brocoli ; la ciboulette avec les tomates et les carottes ; la courgette avec les tomates, les courges, les laitues et les betteraves ; les pommes de terre avec la coriandre, les pois, les aubergines et les choux.

Comment préparer la terre de votre potager ?

Pour préparer la terre, vous devez nettoyer le sol en enlevant les mauvaises herbes. Ensuite, il vous suffit de bêcher afin d’aérer la terre et d’ajouter du compost, du terreau pour potager ou des engrais naturels afin de nourrir le sol.

Que faire pousser sur son balcon ?

Être en appartement n’empêche pas de cultiver quelques légumes si vous possédez un balcon. Si vous avez la possibilité d’installer des bacs, vous pourrez y planter des tomates ou des salades. Pour les plus petits espaces, optez pour un petit mur végétal avec des plantes aromatiques : menthe, coriandre, basilic, persil, thym, romarin…

Bulbe : conseils de plantation

D’octobre à décembre, plantez vos bulbes à floraison de printemps (tulipes, jacinthes, narcisses). De mars à fin mai, plantez vos bulbes à floraison d’été (glaïeuls, dahlias, bégonias). Vous pouvez les planter dans tout type de sol bien exposé au soleil tant que celui-ci laisse bien filtrer l’eau afin d’éviter l’eau stagnante. Désherber, utiliser un engrais spécial bulbe, utiliser un transplantoir, mettre un peu d’espace entre chaque bulbe sont des impératifs à prévoir !

Plantation en pot : nos astuces

Pour un arbuste en pot, optez pour un grand pot perforé pour laisser passer l’eau, une enveloppe de gravier ou d’argile pour éviter un essoufflement des racines. Vous y rajouterez ensuite un terreau adapté à votre plante, séparez les racines et arrosez. Il faudra un pot trois fois plus volumineux quand il s’agit d’un bulbe en pot. Il doit être arrosé généreusement. Enfin, en ce qui concerne les graines en pot, vous aurez besoin d’un pot avec une taille adaptée selon les espèces. Les graines sont cultivées à la volée avec du terreau. Les graines sont arrosées très subtilement pour éviter un mouvement des graines.

Planter un arbre ou un arbuste : nos astuces

Munissez-vous de vos outils pour passer à l’action ! Il vous faudra un contenant bien plus volumineux que le pot .Remplissez-le d’eau, faites tremper la motte, creusez un trou deux à trois fois plus large que la motte, dépotez et démêlez les racines puis plantez, tassez et arrosez abondamment !

Que planter pour attirer les pollinisateurs ?

Les pollinisateurs sont nos amis et ils nous rendent un bien grand service ! Ils contribuent à une certaine stabilité de l’écosystème et favorisent la fécondité et la formation de végétaux. Les espaces mellifères sont un refuge pour ces espèces. On peut citer la lavande, le chèvrefeuille et les arbres fruitiers par exemple.

Besoin des conseils d’un professionnel ?

Vous souhaitez plus de précisions sur votre projet d’aménagement de jardin ou de potager ? Toute notre équipe vous attend !